21 mai 2016 – « Et l’eau c’est nous ! » : on a dansé au Conservatoire de Bayonne…

On a dansé sur le thème de l’eau avec les 5° du collège…

Pour moi, danser c’est :

– me prendre pour une goutte d’eau,

– croire que j’ai des gouttes d’eau sur les doigts,

– aimer faire des pas chassés,

– être immobile comme une statue,

– laisser des empreintes sur le sol,

– recevoir les gouttes d’eau des autres sur la tête,

– me prendre pour une vague,

– rouler comme un nuage,

– me faire tout, petit comme un caillou,

– beaucoup d’émotions comme : la peur de danser devant les parents, la joie de danser avec les 5°, la fierté quand les parents ont dit « BRAVO » !

 

 

 

28 avril 2016 – Notre journée pêche à Ustaritz

Pêche à la ligne pour les poissons, à l’épuisette pour les petites bêtes, expériences scientifiques…

Quelle belle journée !

A – Avec Glenn, on a pêché quelques poissons : au début, on était assis en rond pour écouter les explications.

DCIM100GOPROGOPR1062.

Ensuite, Glenn nous a placés au bord de la rivière et il nous a donné une canne à pêche. Il a mis un ver de terre au bout du fil sur le hameçon pour que les poissons viennent le manger et il nous a dit de ne pas bouger la canne à pêche, il nous montrait comment bien la tenir. Quand on attrapait un poisson, on le mettait dans un seau.

DCIM100GOPROGOPR1043.

DCIM100GOPROGOPR1039.

Enfin, on s’est encore assis en rond et on a pu observer et même toucher les poissons dans les seaux avant de les remettre dans la Nive.

DCIM100GOPROGOPR1044.

Regardez la vidéo de la pêche à la ligne :

B – Avec Mickaël, on a fait quatre expériences :

Comment les poissons peuvent-ils se tenir bien droit dans l’eau ? On devait essayer de trouver comment les poissons peuvent tenir droit dans l’eau. On avait un morceau de ploystyrène et pour qu’il tienne en équilibre on a dû lui accrocher des boules de pâte à modeler avec des piques. Comme c’était lourd, ça permettait que le polystyrène reste droit, équilibré. Les poissons aussi ont du poids dans le bas de leur corps.

DCIM100GOPROGOPR1053.

Comment font les poissons pour changer de direction ? On devait essayer de trouver comment se dirigent les poissons. On a ajouté une queue en polystyrène avec une pique à notre maquette de poisson. Si on tournait la queue à droite, le poisson allait à droite. Si on tournait la queue à gauche, le poisson allait à gauche. On a appris que la queue du poisson s’appelle la nageoire caudale.

DCIM100GOPROGOPR1054.

Qu’entendent les poissons ? On a cherché à savoir si les poissons entendent dans l’eau et si le son se propage dans l’eau comme dans l’air. On a pris deux ballons : dans le ballon rose on a mis de l’air en soufflant pour le gonfler, dans le ballon violet on a mis de l’eau. Ensuite on a posé le ballon rose contre notre oreille et on a fait un son sur le ballon (avec une pichenette) puis on a fait pareil avec le ballon violet. Avec le ballon plein d’eau, on entendait le son plus fort et plus longtemps. Donc le son se propage mieux dans l’eau que dans l’air. C’est pour ça que quand on s’approche de la rivière pour pêcher, il ne faut pas faire de bruit et faire des pas très légers…

DCIM100GOPROGOPR1083.

                  DCIM100GOPROGOPR1074.

Comment font les poissons pour changer de profondeur ? On a fait une expérience pour savoir comment font les poissons pour monter et descendre, pour nager près de la surface de l’eau ou en profondeur. Ils ont une poche avec un gaz et plus ils la compressent, plus ils descendent. Cette poche s’appelle la vessie natatoire. On a fait un peu pareil avec une bouteille pleine d’eau dans laquelle on a mis un bic (sans la bille et l’encre) plein d’air. Au bout du bic on avait accroché 4 trombones. Quand on appuyait sur la bouteille, on voyait l’eau qui rentrait dans le bic et le bic descendait dans la bouteille parce qu’on compressait l’air.

DCIM100GOPROGOPR1061.

C – Avec Sophie, on devait attraper les toutes petites bêtes qui vivent dans la Nive. Pour ça, elle nous a donné des épuisettes : c’est fait avec un manche, comme un manche à balai ; au bout du manche, il y a un filet avec des tout petits trous pour attraper les toutes petites bêtes.

Pour pouvoir pêcher avec l’épuisette, on a choisi un endroit où on pouvait marcher dans l’eau avec nos bottes : l’eau n’était pas profonde ! On se mettait en ligne pour faire comme un barrage, on mettait l’épuisette dans l’eau et après on bougeait les cailloux avec la main pour déranger les petites bêtes qui vivent là et les attraper dans notre épuisette. Ensuite, on remontait l’épuisette et on cherchait avec les yeux et avec les mains si on avait attrapé des petites bêtes mais c’était difficile à voir alors on demandait à Sophie qui a l’habitude de bien les repérer. Ensuite on les mettait dans des récipients avec un peu d’eau pour pouvoir bien les observer.

On a pris les petites bêtes dans nos mains : certains ont bien aimé ça mais d’autres n’ont pas trop aimé parce qu’ils trouvaient ça dégoûtant ou ça leur faisait un peu peur !…

A la fin, Sophie nous a donné des loupes pour qu’on puisse bien observer les petites bêtes dans les barquettes et elle nous a montré un livre dans lequel on pouvait trouver leurs noms et leurs particularités : comment elles se transforment, comment elles se cachent, ce qu’elles mangent, à quoi elles servent dans la Nive…

DCIM100GOPROGOPR1094. DCIM100GOPROGOPR1090.

DCIM100GOPROGOPR1033. DCIM100GOPROGOPR1030.

Regardez la vidéo de la pêche à l’épuisette :

6 avril 2016 – Nous avons visité la passe à poissons du barrage d’Ustaritz

Cette visite était trop bien ! Dans cet article, vous découvrirez le grand toboggan et l’échelle à poissons, le long voyage du saumon, son cycle de vie et plein d’autres surprises…

 Avec Sophie, on a appris le cycle de vie du saumon : on devait placer les étiquettes dans l’ordre.

DCIM100GOPROGOPR0971.DCIM100GOPROGOPR1006.

On a aussi refait le long voyage du saumon depuis la source de la Nive jusqu’à l’océan et jusqu’au Groenland pour chercher à manger ; puis le retour jusqu’à la source de la Nive pour faire des bébés en pondant des œufs dans les cailloux.

DCIM100GOPROGOPR0995.

Avec Mickaël, on devait imaginer un système pour aider les poissons à franchir le barrage.

DCIM100GOPROGOPR0973.

A la passe à poissons, on a vu le toboggan qui aide les poissons à franchir le barrage quand ils descendent la rivière vers l’océan.On a vu aussi une échelle à poissons : c’est des portes pour que les poissons passent et se reposent à l’abri du courant quand ils remontent la rivière vers la source.

DCIM100GOPROGOPR1008.

DCIM100GOPROGOPR1017.

 

Regardez vite la vidéo : on a joué les saumons remontant le courant grâce à l’échelle.