La pollution de la Nive

Définition :

La pollution de l’eau est le fait de jeter des détritus, des produits chimiques ou tout élément qui n’est pas naturel dans l’eau et qui détruit l’environnement dont la chaîne alimentaire.

Nous avons parlé en classe de la pollution de l’eau en partant de la chaîne alimentaire. Nous avons vu que les plus petits êtres vivants tel que l’algue ou le plancton sont mangés par des insectes qui à leur tour sont mangés par des poissons ou un prédateur plus grand. Si l’eau est polluée, tout l’écosystème sera fragilisé.

Exemple :

L’eau est polluée ! L’algue qui vit dans l’eau est donc polluée aussi. Elle est mangée par le têtard qui à son tour sera pollué et mangé par la larve de libellule. Elle aussi polluée, se fera manger par un poisson et le poisson pollué sera mangé par un pêcheur. En finalité, le pêcheur absorbe la pollution de tout le monde ce qui peut le rendre malade avec le temps.

Comment certains animaux respirent sous l’eau ?

Tous les animaux ne se ressemblent pas. Pour vivre dans un milieu naturel, ils doivent adopter des stratégies.

Voici différentes façons de respirer sous l’eau :

– La nèpe respire avec un tuba, positionné sur son abdomen, à la surface de l’eau puis elle repart sous l’eau.

 

L’argyronète, qui est une araignée que l’on trouve en rivière, est un bel exemple d’adaptation.Elle remonte à la surface de l’eau pour respirer.

 

Les poissons respirent avec leurs branchies.

On voit bien que tous les animaux que l’on trouve en rivière ne respirent pas de la même façon.

La chaîne alimentaire au bord de la Nive

Bonjour tout le monde !

On va vous parler de la chaine alimentaire au bord de la Nive.

La chaine alimentaire caractérise une suite de relation alimentaire existant entre les êtres vivants : chaque être vivant mange celui qui le précède.

Dans la Nive par exemple, on peut voir :  le têtard mange des algues, la nèpe (le scorpion des rivières) mange le têtard.

Autre exemple de chaîne alimentaire : la gammare mange du plancton, la loche (petit poisson) mange la gammare, la larve de libellule mange la loche, la nèpe mange la larve de libellule, la nèpe est mangée par l’écrevisse.

 

 

WP_20160523_017WP_20160523_022

Les animaux de la Nive ont des régimes alimentaire différents :

Il y a les animaux qui mangent des végétaux: on les appelle des herbivores

Il y a les animaux qui mangent des poissons : on les appelle des piscivores

Il y a les animaux qui mangent des insectes :on les appelle  les insectivores

Il y a des animaux qui mangent de tout : on les appelle les omnivores

Et enfin, il y a ceux qui mangent de la viande : les carnivores

Comment se déplacer sur la Nive ?

Bonjour chers lecteurs !

Lors d’une sortie scolaire, nous sommes allés au bord de la Nive. On a pêché avec des petites épuisettes ;  on a attrapés des petits insectes, des petits têtards et un petit poisson.

Il y avait un insectes très particulier: le Gerris!

Cette petite araignée d’eau est en faite une punaise, qui se déplace et se balade sur l’eau, glisse comme si il avait des patins à glace.

Le Gerris a les pattes dépliées sur l’eau comme des aiguilles, et sous ses pattes on trouve des petits poils qui gardent de l’air et ne percent pas la « peau » de l’eau : la surface.

Il possède 6 pattes et une paire d’ailes, deux à l’avant pour manger et peut se saisir de ce qui passe devant lui, et quatre autres pattes pour se tenir sur l’eau et se déplacer sur la Nive.

Pour mieux comprendre comment le Gerris se déplace, nous avons réalisé une petite expérience.

Celle-ci consistait à fabriquer un insecte qui flotte sur l’eau à partir de bouchons de liège, de bouchons de bouteilles d’eau, de cures dents, de brochettes en bois, de pâte à modeler et de fils de fer. On a eu du mal a relever ce défit car il a fallu ci reprendre plusieurs fois afin d’équilibrer son poids au niveau de ces pâtés (en rajouter, enlever du poids, etc…).

 

SDC16470